Pivoines

Parmi les plantes chères à mon cœur, les pivoines ont une place de choix. Leur magnificence cache des plantes débonnaires et généreuses que l'on retrouve du reste dans nombre de jardins abandonnés, preuve s'il en est que ce sont des plantes vigoureuses et sans souci. L'innombrable variabilité de ses fleurs, simples ou doubles, est gage de diversité variétale.

De plus, voila une plante qui se décline en formes vivaces ( les parties aériennes disparaissent en hiver) ou bien en arbustives. Dans les deux cas, ce sont de bonnes plantes faciles à vivre qui peuvent durer de nombreuses années, parfois un siècle si elles sont bien entretenues. Leur vitesse de croissance, au printemps, est tout bonnement stupéfiante, passant rapidement de bourgeons fermés souvent rouges dès mars, à des pousses vigoureuses renfermant un bourgeon prometteur. Il leur faut en effet se dépêcher pour fleurir ponctuellement fin mai à début juin selon les régions, les espèces et variétés. Alors, c'est un véritable ravissement, une opulence, une générosité qui attire tout un chacun. De plus, le parfum de certaines est des plus raffinés. Et parce que leurs corolles replètes sont souvent évanescentes (la floraison ne dépasse guère quinze jours) c'est avec plus de respect que nous cultiverons ces belles du jardin, les adulant pour leur somptueux spectacle fugitif.

Souvenir ineffable du jardin de nos grands-mères, les pivoines herbacées (vivaces) sont cultivées depuis plusieurs siècles puisque l'espèce Paeonia officinalis était présente dans les jardins de cloîtres du moyen âge. De nombreuses autres espèces et variétés offrent une grande diversité de fleurs simples, doubles, voire triples et parfois ébouriffées dans une farandole de pétales soyeux aux coloris étonnants. Formant avec l'âge de gros buissons au feuillage décoratif de 0,50 à 1 m en tous sens, elles demandent généralement trois ans pour s'étoffer à partir de la plantation et demandent peu de soins. Une plantation en plaçant les bourgeons à 2-3 cm de profondeur et un emplacement très ensoleillé leurs sont indispensables. Coupez le feuillage en fin d'été. Eventuellement, corsetez légèrement les touffes alanguies pour mettre en valeur les fleurs lourdes.

Plus racées, elles proviennent de Chine où elles sont vénérées et forment de véritables buissons de près de 1,50 m, au feuillage plus découpé, assumant souvent de superbes couleurs d'automne. Les fleurs sont immenses, simples, doubles ou semi-doubles parfois ornées de larges macules centrales. Les couleurs sont douces ou chatoyantes et montrent selon les variétés des tons très sombres (carmin, grenat...) ou dans la gamme des jaunes-orangés indisponibles chez leurs cousines herbacées. Les fleurs sont souvent lourdes et retombent sous leur poids. Si vous souhaitez profiter plus longtemps de ces corolles, installez un parasol pour les protéger du soleil brûlant. Plantez-les de sorte que le point de greffe soit enterré de 5 cm. Ainsi, la plante pourra rapidement s'affranchir du porte-greffe. Le greffage, ainsi que la croissance plus lente de ces véritables joyaux, explique leur prix plus élevé et l'intérêt d'acheter des variétés clairement dénommées pour éviter les surprises.

Plantez les pivoines en plein soleil à moins que votre jardin ne soit dans le Midi de la France où un peu d'ombre est préférable. Prévoyez également de l'espace pour assurer une bonne aération des touffes adultes (2 m), facteur limitant les attaques cryptogamiques. Très rustiques, les pivoines supportent sans coup férir nos hivers, mais peuvent parfois souffrir de gels tardifs en raison de leur végétation hâtive. Au besoin, protégez les jeunes touffes d'un léger voile de forçage. Plantez en prenant soin de préparer un grand trou bien profond, dans un sol sain, bien drainé, même calcaire. Incorporez lors de la plantation de la fumure organique (fumier bien décomposé ou déshydraté), et un engrais organique. Chaque automne, vous apporterez en surface un paillis de matière organique que vous incorporerez au printemps, en même temps qu'un engrais peu azoté (type 10-20-20). Si vous souhaitez cueillir des fleurs coupées, procédez impérativement lorsque le bouton est encore fermé et que les pétales montrent à peine leur couleur. Sinon, les fleurs ne dureraient pas longtemps.