Infos Importantes

L'ouverture de l'eau est prévue pour le 31 mars 2012 voir panneau d'affichage

Vos robinets, les vannes, les purges doivent être fermés, et accessibles ainsi que les compteurs dès le

L’ouverture de l’eau est prévue  le

A l’occasion de l’ouverture de l’eau vous êtes conviés à un

Vous êtes priés de laisser vos compteurs accessibles dès le 28 février car nous procéderons au relevé de ces derniers et aux divers travaux d'entretiens à partir de cette date. 

N'oubliez pas.....................

un apéritif sera offert pour l'ouverture de la saison.

La fermeture de l'eau sera annoncée au panneau d'affichage au magasin, l'eau sera fermée en fonction de la météo.

Chers Membres,

Afin que vos compteurs passent l’hiver dans de bonnes conditions il est important d’observer quelques règles.

Dès la fermeture de l’eau vidanger les conduites.

Placer la vanne selon l’exemple ci-dessous.


NON-FERMEE ET SANS CADENAS
Surtout ne pas emballer le compteur avec des sacs plastiques, cela crée de la condensation, mais simplement l’entourer d’un tissu. Les compteurs sont placés sous votre entière responsabilité, donc à vous de les protéger contre le gel. Toutes réparations ou remplacement d'un  compteur seront à la charge du parcellaire.    

En voulant rendre service aux membres, le comité ne pensait pas se retrouver avec un tel manque de respect.Si les containers sont pleins, merci de ne pas insister en déposant vos ordures à côté, mais de les prendre avec vous.Ne nous obligez pas à supprimer ce service.


Profitant de cette occasion voici un petit rappel des règles à observer à Montfleury en tant que membres et non-membres.










Afin de limiter les coûts, le comité vous
suggère de poser une boîte aux lettres
sur une face de votre chalet( au choix)
afin d'y déposer des notes et documents
vous concernant.  

















Celle qui veut tout dire il suffit de lire...
Exemple de Boîte aux LettresCelle des petits nains...........















.......avec fermeture




























Le lapin est passé par là.....

















Celle qui a son ouverture nous réserve
des surprises...............











C'est indiscutable elle est vraiment
très belle.













Celle qui se cache, attendant le soleil
Les discrètes.............
Les anonymes.......
Celle qui aime se faire remarquer

>-------Message original-------

De : Nathalie ZELLER-CRAMATTE

Date : 24.06.2007 20:55:54

A : montfleury@bluewin.ch

Concerne Jardin familaiux de la garenne et de montfleury

Bonjour,Vive l'été, les réunions de familles, les anniversaires et surtout vive les stationnements sauvages. !!!!!!!!!!!!!!!! et oui vous récoltez vos légumes aussi le dimanche et bien nous nous travaillons quand celà est possible même le dimanche, car la météo nous ne pouvons la choisir.....

Aujourd'hui nous n'avons pas pu passé avec nos véhicules; tracteurs et remorque de paille;sur le che de la Garenne pour aller a notre ferme, ayant Klaxonner pendant une demi.heure sans succès.

J'ai mis de petit billet sur les parebrises des voitures concernées, en les avertissants que la prochaine fois je serai dans l'obligation d'appeler la POLICE et la DEPANNEUSE.

Nous vous rappelons que vous avez établi des réglements et que nos champs>sont des propriétés privés tout comme dans vos petits jardins.

Les chiens, les enfants, LES VOITURES= parkées et les vélos ne sont pas admis DANS NOS CHAMPS, BORDUREs DE CHAMPS, BORDUREs ECOLOGIQUE,  et dans NOTRE CHEMIN "BORDIER AUTORISE" CH. BORDIER AUTORIE = SIGNIFIE QU'IL EST PERMIS DE LIVRER OU D'ALLER CHEZ LES RIVERAINS. et NON PAS DE SI STATIONNER.

Il y est aussi interdit aux enfants des jardins familiaux d'y jouer avec leur ballon, vélo, trottinette, .... et aux chiens. Il me semble que ceci est aussi interdit dit jouer dans vos jardins!!!!! ou d'y faire faire les besoins de leurs animaux a quatre pattes.

Je vous serai reconnaissant d'avertir tous vos membres, cela concerne le chemin de la petite Garenne, le chemin de la Garenne et notre chemin Bordier autorisé qui mène a notre ferme.

Meilleures salutations

Nathalie Zeller

Message de la Fédération lors de notre Assemblée Générale du 01 février 2007

Au sujet de la journée de la fédération suisse des jardins familiaux, dans le fascicule de décembre, il y avait un questionnaire à remplir et à retourner jusqu’au 31 mars prochain. Nous espérons que vous avez joué le jeu t si ce n’est pas encore le cas nous vous y engageons fortement. Ceci a pour but d’améliorer le contenu du journal afin que chaque partie linguistique y trouve son compte.

Dans notre environnement il y a une plante annuelle originaire d’Amérique du nord, L’ambroisia artemisifolia dite Ambroisie qui devient de plus en plus envahissante. Le problème est que son pollen est très allergène pour les humains et pour l’environnement elle peut menacer la biodiversité.

Depuis quelques temps, il y a une campagne de sensibilisation à son sujet et il est fortement  recommandé de l’arracher et de la jeter aux ordures ménagères. Des prospectus à ce sujet sont à votre disposition au magasin.


Un autre problème nous a été soumis, il s’agirait d’une maladie survenue sur la vigne. Afin de pouvoir la définir, nous vous demandons d’en aviser votre comité quand vous voyez les premiers symptômes et ceux-ci nous avertirons. Ainsi nous pourrons prendre les mesures nécessaires pour connaître de quel mal souffre celle-ci.

Nous terminerons par un sujet qui fâche mais qui est quand même bien compris par la plus part d’entre vous, c’est le contenant pour la récupération d’eau pluviale. Nous vous rappelons qu’il est autorisé de récupérer l’eau pluviale, mais uniquement dans un seul tonneau de 300 litres de couleur brun ou vert



 *************************************************************

- Message du 29 mai 2006


RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE                                               Département de l'action sociale et de la santé
DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ SERVICE DU PHARMACIEN CANTONAL




                                                                   Genève, le 29 mai 2006
 

AUX PRESIDENTS DES GROUPEMENTS DES JARDINS FAMILIAUX
 

Mesdames, Messieurs,
 

A la suite de différents entretiens avec Monsieur A. MICHOUD, président de la Fédération Genevoise des Jardins F,~miliaux, et avec son accord, nous vous faisons parvenir, par la présente, quelques informations relatives à la campagne nationale sur l'interdiction d'utiliser des herbicidJ;$ menée depuis 2005.
 

A cet effet, nous vous rappelons que sur les propriétés privées, l'utilisation des herbicides est interdite depuis le 1 er janvier 2001. Cette interdiction vaut pour les routes, les chemins, .Ies places, les terrasses et les toits.
 

De plus, nous nous permettons par la même d'attirer votre attention sur le fait que les engrais et les produits phytosanitaires sont des produits toxiques, surtout lorsque les recommandations d'utilisation et d'élimination' ne sont pas respectées, ce qui a pour conséquence une contamination des jardins et la mise en danger de l'environnement (eau, sol) et la santé.
 

Nous comptons sur votre soutien pour transmettre notre message à tous vos adhérents et vous prions d'agréer, Mesdames, Messieurs, l'assurance de notre considération distinguée.
 
Annexes ment.
 

Avenue de Beau-Séjour 24 - 1206 Genève - Tél. (022) 839 98 69(60) - Fax (022) 839 98 89

Interdiction d'utiliser des herbicides selon l'Ordonnance sur la réduction des risques liés aux produits chimiques (ORRChim) entrée en vigueur 1 er août 2005


Zone S1* de protection des eaux souterraines 
 
*zones à proximité immédiate du captage des eaux
Zone S2* de protection des eaux souterraines
 *zones sensibles situées à proximité du captage des eaux
Interdiction générale d'utilisation des désherbants et autres produits de traitement des plantes y compris les engrais.
Pas d'exception.            
Interdiction d'utiliser des produits phytosanitaires qui
peuvent aboutir dans les captages d'eau potable. Le fabricant doit mentionner sur l'étiquette l'interdiction d'utiliser en zone 52.
          


Routes nationales et cantonales 
Le traitement plante par plante est permis pour les plantes
posant des problèmes, s'il est impossible de les combattre
efficacement par d'autres mesures (comme le fauchage
régulier).
              


Autres routes et chemins (y compris bandes vertes de 50 cm) 
routes et chemins communaux ou municipaux (est également valable pour les allées des cirmetières) routes et chemins privés
Interdiction générale, sans exception   
            (aussi pour les propriétés privées depuis 2001)

Places: 
parkings, places d'entreposage 
places pavées 
places recouvertes par un revêtement dur (ciment, goudron,etc.) 
tous les emplacements consolidés dont on a ôté l'humus pour le remplacer par des matériaux solides (graviers, tout-venant, etc.) 
Interdiction générale, sans exception   
            (aussi pour les propriétés privées depuis 2001)

 
Talus et bandes de verdure le long des routes et des voies ferrées.
Le traitement plante par plante est permis pour les plantes posant des problemes, s'il est impossible de les combattre efficacement par d'autres mesures (comme le fauchage régulier).             
 
Toits                                                                                           Interdiction générale. Pas d'exception
Terrasses                                                                                    Interdiction générale. Pas d'exception
Voies ferrées situées en dehors des zones S1 etS2 de protection
des eaux souterraines.
En fonction de la situation locale, les autorités fédérales et
cantonales édictent des restrictions nécessaires à la
protection de l'environnement.
 

 Permis de traiter


L'utilisation professionnelle de produits de traitement des plantes est réservée aux spécialistes au bénéfice d'un permis. Il s'obtient par une formation reconnue ou après avoir passé un examen portant, entre autres, sur les connaissances fondamentales en écologie.

Le but est de permettre aux spécialistes de choisir les produits et les méthodes les mieux adaptés. Bien entendu, les produits ne doivent pas être utilisés qu'en dernier recours, lorsque d'autres moyens ou procédés ne sont pas possible.



 

Exemple d'utilisation non-conforme d'hernicides en lieu et place d'une méthode préservant l'environnement ( sans produit de traitement des plantes)

Celui qui met en danger l'environnement sans avoir pris les mesures de protection nécessaires répond des dommages engendrés.